La procédure à suivre pour la location d’un bien immobilier est plus simple que celle relative à l’achat d’un bien immobilier, et exige moins de documents. Cependant il est recommandé de suivre le cheminement suivant afin de ne pas avoir de mauvaises suprises après avoir signé un contrat de location.

  1. Au moment de choisir une location, il est important de tenir compte de la nécessité et des possibilités que nous avons (montant que nous destinons à la location).
  2. Avant de signer un contrat de location, il est important de vérifier que le bien immobilier loué correspond au propriétaire en question. Le plus simple est de demander une « Nota simple » au registre de la propriété. Le locataire s’assurera ainsi que dans le contrat de location, les informations sur la propriété et le propriétaire sont correctes et évitera ainsi de mauvaises surprises par la suite.
  3. Le propriétaire ou l’agence qui gère la location d’un bien immobilier vous demandera des documents montrant votre solvabilité étant donné que le propriétaire d’un bien immobilier ne vous connaissant pas, peut appréhender de ne pas être payé avec régularité ou ne pas être payé une fois le locataire installé.
  4. Généralement les documents demandés sont les suivants:
    • Les derniers bulletins de salaire pour les salariés.
    • Un relevé bancaire.
    • La dernière déclaration d’impôts.
  5. Habituellement, avec le bulletin de salaire, le propriétaire est en mesure d’évaluer si vous avez la capacité de payer le montant de la location. Si cette information est insuffisante, il pourra vous demander:
    • Un relevé bancaire des 6 derniers mois.
    • Un aval bancaire comme garantie.
    • Une caution d´un ou deux mois de loyer.
  6. Au moment de signer le contrat de location (contrato de arrendamiento), il est recommandé de vérifier que les conditions rédigées dans le contrat sont avantageuses pour le locataire, notamment :
    • Sur la durée de la location.
    • En vérifiant si les frais sont à la charge du propriétaire où de locataire (généralement les charges de copropriété, les impôts et l’assurance sont pris en charge par le propriétaire).
    • En vérifiant si l’électricité et l’eau sont à la charge du locataire. Il est à noter que dans les locations de courte durée (jour, semaine, quinzaine ou mensuel), ces frais sont inclus dans le prix de la location.
    • En vérifiant si le paiement de toutes sortes de dommages qui peuvent survenir pendant la durée de la location sera pris en charge par le locataire ou par le propriétaire.
  7. Après avoir signer le contrat de location, la loi oblige au propriétaire à déposer la caution dans un organisme compétant (par exemple une agence immobilière). Ce point est important car au moment de quitter la location, la caution peut être restituée dans les meilleurs délais. On évite le risque d’avoir affaire à un propriétaire qui l’aurait investie ou dépensée ailleurs.