Les cocktails Espagnols

Cocktails Espagne

Il y a de nombreux bars en Espagne, et notamment dans la ville de Valence, qu’ils soient dans le centre ou bien le long de la plage, servant des cocktails de tous types. Voici une liste non exhaustive des cocktails espagnols, des plus consommés par les touristes à ceux consommés uniquement par les habitants. Certains cocktails assez connus ne figurent pas dans cette liste n’étant pas espagnols, par exemple le mojito qui est d’origine cubaine.

Les cocktails

La Sangria

La Sangria est surement la boisson alcoolisée espagnole la plus connue. En effet cette boisson typiquement espagnole est élaborée à base de fruits (pomme, orange, pèche et citron), de vin et de sucre. La sangria est connue à l’international en tant que boisson espagnole et les touristes aiment la boire selon la tradition dans un pichet accompagné d’une paella. La recette peut varier avec différents. Selon les règlements de l’Union Européenne la sangria ne peut être produite qu’en Espagne et au Portugal.

L’Agua de Valencia

Pendant une décennie, cette boisson n’était connue que d’un petit groupe de clients et ce n’est que dans les années 1970 qu’elle a commencé à être connue dans les nuits valenciennes. Depuis, c’est devenu une boisson très populaire. Ce cocktail est à base d’orange, qui est l’ingrédient représentant la ville de Valence. On y ajoute du cava (l’équivalent du Champagne en Espagne), de la vodka et du gin. Le cocktail doit être effectué 20 minutes maximum après avoir pressé les oranges. C’est l’un des cocktails parmi les plus connus à l’international.

Piña colada

Le cocktail mélangeant Ananas, Noix de Coco et Rhum est également très connu. La légende raconte qu’il a été inventé à Puerto Rico mais d’autres versions disent que son créateur était un barman espagnol. Son nom signifie littéralement ananas pressé (piña colada)

Tinto de Verano

Le Tinto de Verano ou « Vin d’été » est beaucoup moins connu des étrangers et pourtant il est très répandu en Espagne. En effet au bord de la mer ou en terrasse il est très populaire. C’est également un cocktail avec du vin Espagnol comme la sangria mais contrairement à elle il est servi dans un verre individuel et non pas dans un pichet. Le cocktail se compose de vin rouge, de limonade, de citron et surtout de glaçons pour que la boisson soit bien fraîche.

Rebujito

Le Rebujito est un cocktail contenant des mélanges de Manzanilla qui est un type de vin Espagnol provenant de vignobles andalous avec en plus de la limonade. Cette boisson s’est imposée comme la boisson typique des ferias comme celle de Séville.

Kalimotxo

Cette boisson au nom imprononçable se prononce Kalimocho en espagnol et plutôt Calimoucho en Français. Ce cocktail se dirige plutôt vers les jeunes consommateurs car il est bon marché. En effet le kalimotxo est un mélange de Coca cola et de vin rouge bon marché à quantités égales. Même si certains spécialistes vous diront de ne pas hésiter à mélanger une bonne bouteille avec le soda. Cette boisson est originaire du nord de l’Espagne plus précisément du Pays basque espagnol. Son nom viendrait d’une bande d’amis qui avait acheté de grande quantité d’un vin qui s’avérait piqué, et qui décidèrent de le mélanger à du soda. L’un d’entre eux surnommé Caliméro étais d’aspect disgracieux et lorsqu’un de ses amis l’interpela en lui disant qu’il était « laid », ce qui se dit « motxo » en basque, l’association de son surnom « Kali » et « Motxo » créa le nom de cette boisson. Cette boisson reste majoritairement consommée en Espagne et parfois en France lors de concerts par exemple.

Zurracapote

Le zurracapote ou parfois en raccourci « Zurra » est composé de vin rouge mélangé avec du whisky ou du brandy, et avec des fruits téls que la pêche, l’abricot, le pruneau et le raisins sec, le tout relevé avec de la cannelle. Cette boisson est souvent confondue avec la sangria car les deux recettes connaissent de nombreuses ressemblances. Une fois tous les ingrédients ajoutés ils doivent mariner ensemble pendant plusieurs jours, au moins 8 jours avant la consommation. Cette boisson est généralement préparée dans de grands récipients lors de fêtes locales.

La Clara

La bière est l’alcool le plus consommé en Espagne, en effet 45,5% des Espagnols indique que la bière est leur alcool préféré, et elle est particulièrement consommée chez les 35/50 ans. La clara est une bière adoucie avec du soda au citron, ce qui lui donne une teinte plus claire d’où vient son nom. Elle est très consommée en Espagne que ce soit lors d’apéritifs ou même pendant les repas.

La leche de pantera

La leche de pantera ou en Français « lait de panthère » était à l’origine servie aux légionnaires espagnols dans les bars qu’ils fréquentaient. Cette boisson est faite pour les estomacs les plus solides. En effet la boisson consiste en un mélange de lait et de liqueur, elle peut être préparée également avec du lait concentré et du gin ou d’autre variantes de lait ou bien du gin et même parfois avec des blancs d’œufs et de la cannelle. Malgré toutes ses variantes il est toujours servi très frais, et parfois même avec de la glace pilée.

La consommation espagnol

L’Espagne a une consommation d’alcool « par habitant » supérieure à la moyenne européenne, bien que sa consommation ait légèrement diminué au cours des cinq dernières années. En 2016, la consommation annuelle d’alcool par habitant s’élevait a 10L, ce qui reste malgré tout plus faible que ses voisins, par exemple la France avec 12,6L, et l’Allemagne avec 13,4L par habitant. Fait intéressant, les hommes consomment 4 fois plus d’alcool que les femmes avec respectivement 16,4L pour les hommes et 4L pour les femmes en 2016. On observe également une forte consommation chez les adolescents en raison d’une tolérance sociale sur le sujet. En effet, 78% des adolescents ont déjà bu avant 18 ans, des chiffres en baisse mais qui restent importants, et la consommation chez les jeunes est souvent synonyme d’excès. La boisson alcoolisée la plus consommé en Espagne est la bière, devant le vin puis les alcools fort. La consommation d’alcool augmente avec l’âge et c’est la deuxième « drogue » la plus consommé après le tabac.

Les cocktails illégaux

Attention aux personnes auxquelles vous achetez des cocktails. Par exemple depuis 2013 sont apparus dans le quartier balnéaire Barceloneta de Barcelone des vendeurs de cocktails ambulants nommé ‘Mojiteros’, autrement dit les vendeurs de mojitos, mais malheureusement vendent des boissons assez douteuses. Les « mojitos » sont préparés dans des appartements puis vendus aux touristes près de la plage et à des endroits stratégiques. Lorsqu’ils voient la police ils ont juste à se dissimuler parmi les touristes en s’asseyant sur la plage.

Les cocktails d’origine et consommés en Espagne sont donc nombreux vous aurez un large choix lors de votre séjour. En passant du cocktail mélangeant du vin rouge et du coca à celui composé de liqueur et de lait il y en a pour tous les goûts.

Laisser un commentaire